201303 Jan.

Le sommeil de bébé est d'une importance capitale pour son bon développement, tout autant que son alimentation ou son environnement. Les premières semaines de sa vie, le nourrisson a besoin de 20 à 22 heures de repos par jour et s'il ne dort pas assez, son bien-être et son développement peuvent en pâtir sérieusement.

L'importance du sommeil pour bébé

 

 

Pendant que bébé dort, il va secréter l'hormone de croissance nécessaire à son bon développement. Il va aussi récupérer de ses journées bien chargées et mémoriser tout ce qu'il a observé, appris et expérimenté durant la journée. En outre, son système nerveux s'organise et se perfectionne alors que son système immunitaire devient plus performant. On comprend alors aisément qu' un manque de sommeil (  pouvant lui faire perdre jusqu'à 30% d'efficacité ) ou un sommeil de mauvaise qualité peut avoir des conséquences néfastes.

Par ailleurs, en apprenant à son enfant à s'endormir et à se réveiller seul, on l'aide à franchir une étape essentielle dans l'acquisition de son indépendance.
A partir de l'âge de 6 mois, les phases de sommeil de bébé s'allongent et il devient plus sensible à son environnement, il va falloir alors lui permettre de dormir dans le silence et la pénombre. Cela lui permettra de faire la différence entre les périodes de repos et les périodes d'activité et d'éveil.

Comme il n'est pas autonome, bébé a besoin des meilleures conditions pour assurer sa sécurité, son bien-être et son confort ainsi qu'un bon apprentissage du sommeil. Il convient tout d'abord de le coucher au bon moment, dès que les premiers signes de fatigue se font sentir : s'il baille et se frotte les yeux c'est que son cycle de sommeil est arrivé et qu'il ne faut pas attendre. Il faut aussi parvenir à le laisser s'endormir seul dès que possible, il doit sentir que, bien que tout seul, il est en sécurité, afin d'éviter des séances de couchers difficiles par la suite. Pour cela, maman et papas doivent être détendus , et ne faire ressentir aucun stress à bébé. Quant à la chambre, elle doit être le moins humide possible et sa température doit se situer entre 18 et 20 degrés.

Le choix de la chambre et de la literie

 

Le choix du couchage bébé est, lui aussi, primordial. Aujourd'hui, tous les modèles de lits bébé garantissent sécurité et confort, il faut cependant s'assurer qu'il est bien aux normes françaises, et ne surtout pas coucher son enfant dans un lit bébé trop grand : il doit pouvoir en ressentir les limites. Pour la literie bébé, privilégier un matelas qui soit ferme et aéré, mais aussi adapté à la taille du lit. Un matelas bébé trop mou et ne laissant pas passer l'air peut s'avérer être un véritable danger si l'enfant se retourne sur le ventre. Si bébé a des allergies, il existe des matelas bébé bio qui sont antibactériens. Enfin, pour le couchage bébé, gigoteuses ou turbulettes doivent être adaptées à la saison et à la température qui règne dans la pièce, et pour la literie bébé : préférer des matières naturelles.

La qualité du sommeil de bébé dépend donc d'une combinaison de facteurs tout aussi importants les uns que les autres et qu'il convient de ne pas négliger tant ils influent sur son développement et sa croissance.

 

Ajouter un commentaire
Merci de saisir votre nom
Merci de saisir votre e-mail
Merci de saisir un message
À la une :
Ma Chambre d’Enfant soutient le Téléthon, et vous ?
Ma Chambre d’Enfant soutient le Téléthon, et vous ?
Chaque année, depuis 1987, le Téléthon est sur les antennes de France Télévisions. Le rendez vous est pris chaque année le premier week end de décembre, les 7 et 8 décembre, cette année. Pendant 30 heures, en continu, France 2 et France 3 vont diffuser le plus grand marathon télévisuel. 200 000 bénévoles et