Assurer la sécurité de bébé à la maison : tous nos conseils

Depuis l’annonce de votre grossesse, vous imaginez votre quotidien avec bébé. Papouilles, jeux, rire et complicité : un bébé, c’est avant tout du bonheur. Pour aider votre bébé à s’éveiller et à découvrir le monde qui l’entoure, il est primordial qu’il évolue dans un environnement sécurisé. De la cuisine à la salle de bain en passant par la chambre, découvrez les règles de sécurité et les normes existantes dans le domaine de la puériculture. 


Assurer la sécurité de bébé au quotidien 

Chaque année, environ 1,5 million d’enfants sont victimes d’accidents domestiques. Les bébés commencent à se déplacer (en rampant, en pratiquant le 4 pattes ou en marchant) sont le public le plus à risques. Pour assurer la sécurité de votre tout-petit à la maison, il existe néanmoins des bonnes pratiques, communes à toutes les pièces de votre intérieur. 

  • Investir dans des cache prises, pour éviter que des petits doigts ne s'y aventurent
  • Fixer les meubles : un enfant qui commence à se déplacer joue souvent les casse-cou en escaladant tout ce qui se trouve à sa portée. Veillez à bien fixer tous les meubles au mur, afin d’éviter qu’ils ne se renversent. 
  • Dégager les fenêtres : veillez à ne pas installer près de la fenêtre un objet sur lequel votre enfant pourrait avoir l’idée de monter. Vous éviterez ainsi les chutes. 
  • Placer en hauteur tous les éléments qui peuvent s’avérer dangereux pour bébé, notamment les petites pièces qu’il est susceptible de porter à la bouche. 
  • Si vous disposez d’une cheminée, pensez à installer une barrière de sécurité autour de celle-ci. 
  • Si votre maison dispose d’un ou plusieurs étages, installez une barrière de sécurité en haut et en bas de chaque escalier. 

Essayez de vous mettre à hauteur des yeux de bébé pour mieux apprécier son champ de vision et ainsi tous les dangers qui le guettent ! 

 Sécuriser sa cuisine avec des enfants

Bien choisir les équipements pour bébé 

Chaque pièce a néanmoins des spécificités à prendre en compte en matière de sécurité. 

Le mobilier pour la chambre de bébé 

Durant les premiers mois de sa vie, votre bébé va passer la majeure partie de son temps allongé dans son lit. Il est donc primordial de bien choisir le mobilier présent dans la chambre de bébé et notamment le lit de bébé. Veillez à choisir du mobilier conforme aux normes françaises EN 716-1 et EN 716-2. Ces normes sont relatives aux lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour les enfants. Elles indiquent que le diamètre effectif des trous et de la distance entre 2 éléments de structure doivent être inférieurs ou égaux à 65 millimètres, afin d’éviter que votre enfant ne se piège entre 2 barreaux. Veillez également à ce que le mobilier respecte la norme française EN71-3. Cette norme concerne les industriels du jouet mais une partie concerne les peintures et les vernis : cette norme garantit l’absence de toxicité des vernis utilisés. Tous les lits bébé proposés sur notre site respectent les normes en vigueur. Nos lits bébé disposent également de plusieurs hauteurs de couchage, ce qui garantit également la sécurité de votre fille ou de votre garçon : le sommier doit en effet être positionné en position la plus basse dès que bébé commence à se tenir assis. Veillez également à choisir un matelas bébé adapté à la dimension du couchage : 60x120 cm pour les lits bébé et 70x140 cm pour les lits bébé évolutifs. Protégez le matelas de bébé par un protège matelas et un drap housse. Allongez bébé sur le dos, confortablement installé dans une gigoteuse (ou turbulette) et bannissez couettes et oreillers. Pour la sécurité de bébé, il est également vivement conseillé de retirer toutes les peluches, couettes et coussins de son lit. 

 

Les lits pour bébé ne sont pas les seuls meubles pour bébé à être soumis à des normes de sécurité. Les dispositifs à langer comme les tables à langer ou les commodes avec plan à langer doivent également respecter des critères de sécurité. Les tables à langer sont en effet soumises aux normes NFEN12221-1 + A1 et NF EN 12221-2 + A1. Ces normes valident la stabilité d’ensemble de la table à langer soumise à une charge, l’efficacité des protections latérales pour limiter les risques de chute et l’absence d’espace ou de pièce mobile présentant un risque de pincement de doigts. Pour le change de bébé en toute sécurité, adoptez quelques bonnes habitudes : préparer à l’avance tout ce dont vous avez besoin ainsi qu’une tenue de rechange. Veillez à avoir toujours une main sur bébé et donc d’avoir l’ensemble des produits à portée de main. Ne laissez jamais votre bout d’chou sans surveillance pendant le change. 

Vous souhaitez plus de renseignements sur les produits à choisir pour bébé? Découvrez notre billet de blog sur le thème des produits sains pour bébé


Sécuriser la salle de bain 

Le moment du bain est un réel moment de détente pour bébé et de complicité avec papa et maman. A la fois moment de relaxation et de jeu, le bain est aussi un moment où la sécurité doit être renforcée. Nous vous rappelons que votre bout d’chou ne doit en aucun cas être laissé sans surveillance durant toute la durée. Reportez la cuisson de votre repas après le bain. 

Durant les premiers mois de bébé, préférez laver bébé dans une baignoire spécialement adaptée à sa taille. Vérifier également avec précision la température du bain. Testez systématiquement l’eau du bain avant d’immerger bébé. La température idéale pour le bain de bébé est de 37°. Si vous le pouvez, limitez la température de sortie de l’eau à votre robinet : cela évite les risques de brûlure si votre enfant venait à ouvrir. Évitez également de laisser à proximité de votre enfant des produits coupants et dangereux. Enfin, veillez à ne pas quitter votre bout d’chou des yeux pendant le bain. Pensez également à installer dans la douche ou dans la baignoire un tapis anti-dérapant, surtout lorsque bébé commence à se mettre debout, pour éviter les glissades. 


Un coin repas sécurisé 
Pour que le repas se passe dans les meilleures conditions et que bébé découvre avec plaisir la saveur de chaque nouvel aliment, il est indispensable que votre esprit soit libéré pour l’aider dans sa quête. Ainsi, dans la cuisine veillez à couvrir les angles de votre table à manger avec des protèges angles en mousse ou en caoutchouc. 

Évitez de couvrir votre table d’une nappe : votre bébé prend plaisir à tirer dessus … 

Ne laissez jamais votre bébé sans surveillance lorsqu’il est installé dans sa chaise haute. Même s’il est bien attaché et confortablement installé, le risque de chute ne peut être exclu. Les dispositifs d’attache qui enserrent la taille, les épaules et l’entrejambe sont les plus sécurisés. Enfin, veillez à ce que votre enfant reste bien assis dans sa chaise et éloignez sa chaise de la table. 

D’une manière générale, dans la cuisine, veillez à tourner les poignées des casseroles vers l’intérieur de la cuisinière  pour éviter que votre enfant ne soit  tenté de les attraper et renverse le contenu brûlant. Veillez également à ne laisser traîner aucun couteau ou ustensile dangereux et mettez les produits dangereux en hauteur. A défaut, bloquez l’accès aux placards avec des blocs portes adaptés. Enfin, éloignez votre enfant du four et privilégiez si possible un four en hauteur ou à porte froide. 

Avec l'arrivée de bébé, votre maison est devenue trop petite et vous devez changer d'habitation ? Vous vous posez des questions sur l'assurance de celle-ci . En moins de 5 minutes, l'olivier vous propose un devis assurance habitation en ligne

Sécurité - Siège enfant

Les normes puériculture en vigueur 

Les articles de puériculture, comme l'ensemble des produits industriels, sont soumis à l'obligation générale de sécurité prévue par le code de la consommation. Des réglementations particulières, notamment le décret "puériculture", peuvent également trouver à s’appliquer. Le décret “Puériculture” 91-1292 du 20 décembre 1991 concerne spécifiquement les produits destinés à assurer ou à faciliter l'assise, la toilette, le couchage, le transport, le déplacement et la protection physique des enfants de moins de 4 ans. Le décret concerne : 

- les sièges fixés sur un support tel qu'une table, transats, y compris les transats pouvant recevoir une fonction de siège automobile, chaises hautes ;

- les baignoires, tables à langer 

- les berceaux, lits fixes et pliants, et les parcs 

- les porte-enfants, écharpes de portage, couffins, landaus et poussettes transformables, pour un ou plusieurs enfants, sièges additionnels pour poussettes, trotteurs, sièges de bicyclette 

- les sièges, anneaux et transats de bain, et les thermomètres de bain

- les barrières de sécurité, harnais et ceintures.

Les articles de puériculture doivent en outre satisfaire aux conditions d'hygiène et de propreté, afin d'éviter les risques de contamination microbienne.

Le décret puériculture impose également des marquages tels que la mention “conforme aux exigences de sécurité”. Une notice d’emploi doit également indiquer le procédé de montage de l’article ainsi que les conditions d’utilisation et les précautions d’emploi. 

Lors de votre achat, vérifiez que le produit que vous choisissez est destiné à l’âge, à la taille et au poids de votre enfant. Respectez les instructions de montage et les conditions d’utilisation. Vérifiez la solidité des pièces, notamment les dispositifs de pliage, de freinage ou de verrouillage. Ne réparez pas vous même les pièces endommagées et ne modifiez pas la conception ni la destination d’un article de puériculture. 

Enfin, faites attention aux articles d’occasion, susceptibles d’avoir un niveau de sécurité moindre.

Ajouter un commentaire
Merci de saisir votre nom
Merci de saisir votre e-mail
Merci de saisir un message
À la une :
Comment meubler la chambre de votre ado ?
Comment meubler la chambre de votre ado ?
Votre enfant a bien grandi et vous souhaitez désormais lui aménager une chambre d’ado moderne ? Vous êtes à la recherche d’idées de décoration, d’ameublement et d’agencement ? Découvrez tous nos conseils et aménagez à votre fille ou à votre garçon une chambre cosy. Place au cocooning et à la